Bet Me – Jennifer Crusie

Minerva Dobbs, 33 ans, se fait larguer dans un bar trois semaines avant le mariage de sa sœur : cependant, ce qui l’ennuie le plus ce n’est pas tant de perdre ce crétin de David mais le fait de se retrouver sans cavalier pour la noce, ce qui va encore apporter de l’eau au moulin de sa mère qui passe son temps à la critiquer. Quelques minutes plus tard, Min surprend un pari dont elle fait l’objet entre David et Calvin Morrisey, un beau gosse à la réputation de tombeur : le premier laisse un mois au second pour mettre Min dans son lit. D’abord furieuse, elle réalise ensuite qu’elle pourrait tourner la situation à son avantage : après tout, elle a besoin d’un cavalier.

Bet Me - Jennifer Crusie - Caro Bleue Violette

Continuer la lecture

Trois thrillers plutôt chouettes

Je lis peu de thrillers car je suis assez particulière en la matière : je n’aime pas lorsqu’ils sont trop violents (encore moins lorsqu’ils sont carrément gore), et je préfère lorsqu’ils sont psychologiques. Les trois thrillers dont je vais vous parler appartiennent justement à cette catégorie : Shutter Island, lu en 2010 ; Les visages, lu en 2011 ; et L’enfant sans nom, lu en 2012.

Trois thrillers - Shutter Island

Continuer la lecture

La nostalgie de l’ange – Alice Sebold

Chronique initialement parue en 2010 sur la V1 du blog

Nom de famille : Salmon, saumon comme le poisson ; prénom : Susie. Assassinée à l’âge de quatorze ans le 6 décembre 1973.

Susie a 14 ans lorsqu’elle est violée puis tuée par l’un de ses voisins, George Harvey. Elle laisse derrière elle ses parents, sa sœur cadette Lindsay, et son petit frère Buckley. Ces derniers sont anéantis par le chagrin, d’autant plus que le corps de Susie n’a pas été retrouvé et que l’enquête sur sa disparition n’avance pas. Cependant Susie n’est pas partie bien loin : du haut de son paradis, elle se met à observer ses proches – ainsi que son meurtrier.

La nostalgie de l'ange d'Alice Sebold, édition de poche

Continuer la lecture

Les sorcières d’Eastwick – John Updike

Chronique initialement publiée en 2010 sur la V1 du blog

Les sorcières d'Eastwick de John Updike - couverture française et couverture VO

Nous sommes à Eastwick, petite ville de Nouvelle-Angleterre (la contrée de prédilection des sorcières aux Etats-Unis), dans les années 70, en pleine guerre du Viêtnam. Alexandra, Sukie et Jane sont trois amies dans la trentaine, toutes trois divorcées, gagnant vaguement leur vie (qui en sculptant, qui en écrivant des potins, qui en jouant du violoncelle), négligeant leurs enfants et dont l’un des passe-temps favoris consiste à coucher avec les hommes mariés d’Eastwick. Ce sont aussi des sorcières, certes, mais des sorcières coincées dans une vie somme toute étriquée qui les ennuie profondément.

Continuer la lecture