Feeling Good de Fleur Hana, ou quand j’apprécie un roman érotique

Je vais être honnête avec vous : si Feeling Good n’avait pas été écrit par une copine, je ne l’aurais probablement jamais lu. :mrgreen:

La romance érotique est en effet très loin d’être ma tasse de thé : non seulement les scènes de sexe ont généralement tendance à m’ennuyer, mais de plus j’ai beaucoup de mal lorsqu’elles sont écrites de façon crue et détaillée – je trouve cela bien plus érotique lorsque c’est subtil et suggéré. J’ai d’ailleurs détesté les deux erotica que j’ai lus par curiosité à l’époque où le genre commençait à faire rage, à savoir le premier tome de la série Fifty Shades of Grey et le premier tome de la série Crossfire de Sylvia Day.

J’étais donc assez sceptique en ouvrant Feeling Good (« mais alors pourquoi l’avoir lu ? », me demanderez-vous. Eh bien, tout simplement parce que j’avais envie de soutenir Fleur). Eh bien vous savez quoi ? J’ai été agréablement surprise parce que je ne m’attendais pas à apprécier autant. Et non je ne dis pas cela parce que l’auteure est une copine : si vous me suivez régulièrement, vous savez que je dis toujours ce que je pense sur un livre, que mon avis soit positif ou négatif.

Feeling Good - Fleur Hana

Continuer la lecture

La douée de service # 9 : La pub mensongère du café noisette

Petits bouts de la vie ultra-glam’ et passionnante d’un boulet professionnel

Ha ha, le dernier numéro de La douée de service remontant à un bon bout de temps, avouez que vous avez cru que votre boulet de compétition préféré s’était calmé ! Eh bien non, je suis toujours là. Voici donc un florilège de mes hauts faits boulettesques de ces derniers mois, et encore il faut savoir que je n’en note pas le quart… 😛

Café noisette vraiment à la noisette - La douée de service 9

Ah voilà, ça, c’est un vrai café noisette ! 😛

Continuer la lecture

Deux fois Marie Vareille

Au printemps 2016, j’ai été frappée du mal suprême du lecteur : la panne de lecture. Fouillant éperdument ma liseuse à la recherche d’un remède à mes maux, je suis alors tombée sur Ma vie, mon ex et autres calamités ainsi que sur Je peux très bien me passer de toi, de Marie Vareille – une auteure que je suis depuis quelques années sur son blog. Deux romans de chick-lit’ dans lesquels on retrouve tous les codes du genre, et donc certains de ses clichés, mais bien écrits et hilarants : pile ce dont j’avais besoin à ce moment-là.

Ma vie, mon ex et autres calamités & Je peux très bien me passer de toi - Marie Vareille

Continuer la lecture

Carnet de routes – Marie Lopez

Pendant longtemps, Marie Lopez – qui est le vrai nom d’EnjoyPhoenix – n’a été pour moi qu’une vague youtubeuse beauté (catégorie avec laquelle j’avoue avoir du mal, d’autant plus que ces demoiselles font généralement la promotion de produits bourrés de cochonneries qui m’horrifient^^) devenue célèbre suite à la vidéo dans laquelle elle raconte son harcèlement scolaire.

Puis en 2015, Marie a participé à Danse avec les stars et est devenue l’une de mes candidates préférées. Au fil de son parcours dans l’émission, je me suis de plus en plus attachée à elle, au point que j’ai commencé à suivre sa chaîne de vlogs. Je trouve qu’il y a quelque chose de touchant chez Marie, qui, en dépit du fait qu’elle soit la plus célèbre youtubeuse de France, me semble avoir conservé son authenticité : en tout cas, je ne la trouve pas aussi « fausse » que les quelques autres grandes youtubeuses beauté que je suis capable de citer.

J’avoue néanmoins avoir fait partie des gens qui ont bien rigolé en lisant des extraits de son premier livre, EnjoyMarie – tout en reconnaissant que je ne fais pas du tout partie de la cible de ce texte. Puis voilà que son second livre (et premier roman), Carnet de routes, a croisé la mienne, de route. J’étais intriguée, d’autant plus que les quelques échos que j’avais eus à son sujet étaient bons, et tous provenant de la part de personnes qui n’avaient pas aimé son précédent ouvrage.

Je l’ai donc lu. Et j’ai eu une très bonne surprise.

Carnet de routes - Marie Lopez

Continuer la lecture

The Chemist – Stephenie Meyer

J’avoue : j’aime la série des Twilight, même si je reconnais qu’elle contient des éléments problématiques (et non, je ne parle pas du fait que les vampires brillent au soleil ^^) et qu’une relation comme celle qu’entretiennent Bella et Edward me ferait hurler dans la réalité. Cela dit, l’un de mes credo dans la vie est il faut toujours assumer ses goûts de daube : j’assume donc de continuer à apprécier la saga Twilight en dépit de ses nombreux défauts. A noter toutefois que je lui préfère Les âmes vagabondes que je trouve meilleur.

Aussi, voyant que Stephenie Meyer sortait un nouveau roman dans un genre inédit pour elle – The Chemist (La chimiste en français) est un thriller contemporain – je n’ai pas pu résister à la curiosité de savoir ce que ça donnait.

Réponse ? Eh bien, pas grand-chose.

The Chemist (La Chimiste en français) - Stephenie Meyer

Il se pourrait que quelqu’un ait joué au petit chimiste avec du vernis à ongles. Tous les prétextes sont bons pour faire mumuse, hein.

Continuer la lecture

Carnaval d’articles #1 : Les blogueurs et les commentaires

On dit que ce sont les commentaires qui font avant tout vivre un blog.

C’est vrai. Sans eux, les blogueurs écriraient presque dans le vide. Certes il y a les visites mais ces dernières ne laissent comme traces que de froides statistiques. Il n’y a pas d’échanges et c’est justement d’échanges que se nourrit principalement un blog. Or, ainsi que beaucoup d’entre nous l’ont constaté, au fil du temps les commentaires se font de plus en plus rares et sont de moins en moins en adéquation avec le nombre de visites.

Depuis trois ans, je traverse régulièrement des périodes de découragement vis-à-vis de mon blog à cause de cela. Il y a quelques semaines, j’ai commencé à écrire un article traitant de mon rapport aux commentaires et les raisons pour lesquelles ils sont importants pour moi. Quelques jours plus tard, j’ai découvert le concept du carnaval d’articles et il m’est alors venu à l’idée qu’il serait intéressant d’en organiser un sur le thème des commentaires, étant donné qu’il s’agit d’une problématique qui concerne tous les blogueurs.

Carnaval articles 1 - Les blogueurs et les commentaires

Continuer la lecture

Top Gun (Kiffonteux #1)

Les kiffonteux sont des films à propos desquels on m’a un jour dit « non mais attends, tu ne peux pas kiffer ce truc-là, c’est une vraie daube, bouh ». Ben si, je peux. Et j’assume. 

Top Gun (sorti en 1986) a longtemps été le seul film dans lequel Tom Cruise me faisait de l’effet : j’emploie le passé parce qu’en le revoyant dernièrement j’ai trouvé que Tom y avait l’air d’avoir à peine 14 ans (il avait 23 ans au moment du tournage) et qu’il est beaucoup mieux dans Mission Impossible 1 ou dans Minority Report – j’en ai tristement conclu que j’avais vieilli. Snif.

Maverick (Tom Cruise) dans Top Gun

Comment ça, j’ai l’air à peine pubère ?! Tu veux voir mon gros avion de chasse ?

Continuer la lecture