Dix films qui m’ont fait flipper comme jamais

En tant que grosse flippette possédant une imagination hyperactive, je suis une mauvaise cliente pour les films d’horreur… ou une excellente, selon le point de vue ! A une époque, j’adorais aller en voir au ciné, à condition qu’ils ne soient pas trop sanglants (je ne supporte pas le gore) : ce que je préfère, ce sont les histoires de fantômes et d’esprits. Puis, en 2009, juste après avoir emménagé dans mon premier appartement, j’ai eu la mauvaise idée d’aller voir Paranormal Activity : j’ai alors compris que le fait de vivre seule n’était plus compatible avec les films qui font peur et j’ai cessé d’en regarder.

Néanmoins, j’ai récemment vu Dark Water (je ne sais pas ce qui m’a pris, je suis tombée sur le film par hasard et j’ai regardé ^^), ce qui m’a donné l’idée de vous parler des dix films d’horreur qui m’ont le plus fait flipper.

Psychose - Scène de la douche - Dix films qui m'ont fait flipper comme jamais

Sérieusement, comment voulez-vous ne pas prendre uniquement des bains après avoir vu ça ?

Continuer la lecture

Top Gun (Kiffonteux #1)

Les kiffonteux sont des films à propos desquels on m’a un jour dit « non mais attends, tu ne peux pas kiffer ce truc-là, c’est une vraie daube, bouh ». Ben si, je peux. Et j’assume. 

Top Gun (sorti en 1986) a longtemps été le seul film dans lequel Tom Cruise me faisait de l’effet : j’emploie le passé parce qu’en le revoyant dernièrement j’ai trouvé que Tom y avait l’air d’avoir à peine 14 ans (il avait 23 ans au moment du tournage) et qu’il est beaucoup mieux dans Mission Impossible 1 ou dans Minority Report – j’en ai tristement conclu que j’avais vieilli. Snif.

Maverick (Tom Cruise) dans Top Gun

Comment ça, j’ai l’air à peine pubère ?! Tu veux voir mon gros avion de chasse ?

Continuer la lecture

The Lovely Bones – Peter Jackson

Film vu et chroniqué en 2010 sur la V1 du blog

J’ai eu du mal à sortir de ce film, tout comme j’ai du mal à sortir du roman chaque fois que je le lis. L’adaptation est assez fidèle au livre d’Alice Sebold même si je regrette que Peter Jackson n’ait pas plus développé certains aspects relationnels du livre ainsi que la fin un peu trop condensée à mon goût. Néanmoins, j’ai beaucoup aimé The Lovely Bones.

Affiche de The Lovely Bones

Continuer la lecture

The Monuments Men & Saving Mr Banks

Je me rends compte que plus le temps passe, moins je vais au ciné. Cette année, je n’y suis pas encore allée et l’an dernier je n’y suis allée que 3 fois (La famille Bélier, Jupiter Ascending – pour lequel on m’a traînée et auquel je n’ai rien compris ^^ – et Jurassic World). En 2014, j’y étais allée 4 fois pour I, Frankenstein (mouhahaha), RoboCop (c’était mieux avant), The Monuments Men et Saving Mr Banks : c’est justement de ces deux derniers films (initialement chroniqués en 2014 sur la V2 du blog) dont je vais vous parler dans ce billet.

Scène extraite de The Monuments Men

Continuer la lecture

Blue Jasmine et deux autres films

J’ai tellement de retard dans mes séries qu’en ce moment je privilégie ces dernières, au détriment du cinéma. Néanmoins, comme les éléments de ma longue liste de films-à-voir ne vont pas se regarder tout seuls, dès que l’un de ces films est diffusé à la télé, j’en profite pour le visionner. En février, j’ai ainsi pu cocher trois items sur ma liste : Blue Jasmine, Up in the Air et Insaisissables.

Cate Blanchett et Sally Hawkins dans Blue Jasmine

Continuer la lecture

Où je maudis les scénaristes d’Homeland

Non parce qu’à un moment, trop c’est trop. Je veux bien être une spectatrice sympa mais tous les scénaristes savent qu’il y a des trucs qu’il ne faut pas me faire. So that’s it, Homeland screenwriters, je vous maudis, vous ainsi que votre descendance sur les sept prochaines générations !

Non mais.

A présent, je peux vous parler des séries que j’ai vues de septembre à décembre 2015. Garanti sans spoilers !

Claire Danes, Mandy Patinkin et Rupert Friend dans la saison 5 d'Homeland

Continuer la lecture

Zero Dark Thirty – Kathryn Bigelow

Film vu en 2013 et initialement chroniqué en 2014 sur la V2 du blog (oui, heureusement que je prends des tonnes de notes ^^)

Zero Dark Thirty est indubitablement le film qui m’a le plus marquée en 2013. Trois raisons m’ont poussée à aller le voir : son sujet (la traque et la capture d’Oussama Ben Laden), la polémique qu’il a soulevée aux Etats-Unis à sa sortie, et la pluie de nominations et de récompenses qu’il a reçue. J’en suis sortie ébranlée, pleine d’émotions et de réflexions contradictoires, et totalement incapable de dire si j’avais aimé ce film ou pas.

Affiche du film Zero Dark Thirty

Continuer la lecture