Back
Image Alt

Comment savez-vous si vous avez un beau visage ?

La beauté se lie souvent à travers le visage. Ainsi, la beauté de votre visage impacte fortement celle de tout votre corps. Comment reconnaitre donc si votre visage est beau ou pas ? Il vous suffit de vous baser sur certains critères phares pour y arriver. Ci-dessous, ces critères sont présentés de façon explicite.

La forme du visage : un facteur important

D’abord, la beauté est dans la conformité de certains constituants d’analyse du visage que les artistes de l’ère néoclassique appelaient les principes esthétiques. L’analyse de ces principes esthétiques est faite à partir des images et est après réalisée et tirée en deux règles génériques. Il s’agit ici de là des tiers et de la règle du cinquième.

A voir aussi : Femme charismatique : secrets pour une influence et présence marquante !

Règles des tiers

En effet, Leonardo da Vinci, ce génie de la science et de l’art a développé une formule pour déterminer un visage bien conformité. Cela lui a permis de constater qu’un visage bien équilibré peut être divisé proportionnellement en tiers, verticalement. Le tiers supérieur est de votre racine de cheveux jusqu’au bout de vos sourcils. Le tiers système est du haut des sourcils au bas de votre nez. Le tiers inférieur est du bas de votre nez à votre menton.

Règle des cinquièmes

En outre, un visage proportionné peut être divisé verticalement en cinquième, chacun de ces cinquièmes étant presque la largeur d’un œil. L’équilibre esthétique est estimé comme idéal lorsque les traits du visage entrent dans ces paramètres. La largeur de la base du nez est approximativement égale à la distance entre les yeux.

A lire aussi : Tresse africaine pour petite fille : astuces et styles tendance

Ensuite, nous devons analyser plus en détail la structure du visage et voir comment ces mesures sont corrélées entre elles. La règle des cinquièmes et la règle des tiers est une simple représentation d’un jeu délicat de mesure esthétique entre les parties distinctes d’un beau visage.

La structure et l’analyse du visage

La structure du visage fait qu’un visage est attirant ou non attirant. Les aspects qui font la grande différence entre un visage attirant et un visage non attirant sont la longueur des yeux, des sourcils, du front, de la longueur du menton, la longueur et la largeur du nez.

Qu’est-ce qui rend un visage beau ? 

Tout d’abord, la beauté réside dans le regard de celui qui observe. Nous savons tous que pour chaque race humaine et culture, les gens ont très souvent leur propre perception unique, des critères d’un  beau visage. Ainsi, il est logique que nos perceptions de la beauté ou de l’attractivité du visage varient entre les différentes cultures et régions.

Ensuite, il se pourrait que ces perceptions soient susceptibles de changer avec le temps. C’est le cas certaines préférences visuelles telles que les tatouages, les piercings corporels ou faciaux. Toutefois, Ce qui est intéressant, c’est qu’il y a une similarité entre nos perceptions de la beauté au sein des différentes régions.

Les lèvres supérieures plus larges et les sourcils plus foncés sont plutôt à la mode en ce moment. Cela étant dit, notre perception de ce qui rend un visage beau semble rester inchangée. Même si nos descriptions de ce qui est attrayant ou beau varient légèrement au fil du temps, la perception reste relativement stable dans les différentes cultures.

Quelques critères de beauté selon certains continents 

Chaque culture à ses standards de beauté. Ainsi, en :

En Chine et au Japon

Les femmes qui sont considérées comme belles ne doivent pas être bronzées. On comprend donc que le teint de porcelaine est mis en valeur. Chez les asiatiques, il faut noter que la double paupière est très prisée.

Les autres continents

Dans les autres continents, la beauté est souvent attribuée aux personnes ayant un visage ovale. Ces personnes ont souvent soit des nez pointus longs, soit des nez pointus courts

En définitive, vous pouvez vous servir des informations ci-dessus afin de savoir si vous avez de beau visage.

Les influences culturelles sur la perception de la beauté faciale

Les critères de beauté faciale varient aussi en fonction des influences culturelles. Chaque société a ses propres normes et idéaux esthétiques, ce qui peut jouer un rôle majeur dans la perception de la beauté d’un visage.

Dans certaines cultures occidentales, par exemple, les traits jugés attrayants sont souvent symétriques et harmonieux. Un visage avec des proportions équilibrées est considéré comme beau. Des caractéristiques telles que des pommettes hautes ou une mâchoire bien définie sont souvent valorisées.

Il faut noter que ces standards peuvent être influencés par certains médias ou célébrités qui dictent les tendances de beauté du moment. Les magazines de mode et les plateformes sociales jouent un rôle important dans la diffusion de ces idéaux esthétiques.

D’autre part, dans certaines sociétés africaines, le teint foncé est largement préféré à celui plus clair car il symbolise généralement une bonne santé ainsi qu’une connexion profonde avec les racines ancestrales.

En Asie du Sud-Est, notamment en Thaïlande et au Vietnam, on accorde une grande importance à l’apparence physique blanche et aux yeux bridés pour être considéré comme attirant.

Dans divers pays arabophones tels que le Maroc ou l’Égypte, on apprécie particulièrement les femmes ayant un nez aquilin prononcé ainsi qu’une peau lumineuse et sans imperfections apparentes.

Il faut bien souligner que si nous pouvons prendre conscience des différentes perceptions culturelles sur la beauté faciale, il faut bien se rappeler que la beauté est subjective et qu’elle ne devrait pas être utilisée comme un outil d’exclusion ou de discrimination.

La perception de la beauté faciale est profondément enracinée dans nos cultures et peut différer considérablement d’un continent à l’autre. Il faut bien respecter les différentes définitions de la beauté qui existent dans le monde entier.

Les critères de beauté évoluent-ils avec le temps ?

La perception de la beauté faciale est un concept qui n’est pas immuable. Effectivement, les critères de beauté ont tendance à évoluer au fil du temps, reflétant ainsi les changements sociaux et culturels.

Au cours des dernières décennies, on a pu observer une diversification des idéaux esthétiques. Par exemple, dans la société occidentale contemporaine, il y a eu un mouvement vers l’appréciation de la diversité et de l’inclusion. Les traits considérés comme atypiques ou marginaux auparavant sont maintenant célébrés et valorisés.

Des personnalités telles que Cindy Crawford et Lauren Hutton ont contribué à populariser un nouveau modèle de beauté en mettant en avant leurs caractéristiques particulières telles que des grains de beauté prononcés ou des rides naturelles. Cette évolution montre clairement que notre société commence à embrasser une vision plus large et inclusive de ce qui est considéré comme beau.

De même, la représentation médiatique joue aussi un rôle prépondérant dans ces changements d’idées sur la beauté faciale. De nos jours, grâce aux réseaux sociaux notamment, nous sommes exposés à une grande variété d’images qui remettent en question les anciens stéréotypes.

En revanche, certains critiques soutiennent qu’il existe toujours une certaine pression pour répondre aux normativités sociales concernant l’apparence physique. L’avènement de Photoshop et des filtres sur les réseaux sociaux rend souvent difficile la distinction entre réalité et perfection virtuelle. Cette distorsion peut parfois engendrer une quête incessante de l’illusion d’un visage parfait.

Il faut rappeler que chaque individu est unique, avec ses propres traits qui le rendent beau à sa manière. La véritable beauté réside dans la confiance en soi et l’acceptation de soi-même plutôt que dans une conformité aveugle aux normes sociétales changeantes.