Dear Jane Austen

Aujourd’hui, 18 juillet 2017, nous commémorons le bicentenaire de ta disparition : l’occasion idéale pour t’écrire afin de t’expliquer ce que tu représentes pour moi et te déclarer how ardently I admire and love you.

Ah et j’ai également une plainte à formuler. Et non, le fait que tu sois morte depuis deux cent ans n’est pas un argument valide pour y couper, désolée.

Dear Jane Austen - Portrait de Jane Austen - Caro Bleue Violette

Continuer la lecture

Où j’ai failli devenir le nouveau Michelangelo

Pas la tortue ninja, hein, mais le célèbre peintre italien de la Renaissance. Non parce que je ne sais pas vous, mais personnellement aller vivre dans les égouts et passer mon temps à faire semblant d’écouter les sermons d’un vieux rat mutant, ça me dit moyen, même en me goinfrant de pizza. En plus, je n’ai jamais pu m’encadrer cette coucourde d’April O’Neil.

Charlton Heston en Michelangelo dans le film The Agony and the Ectasy - Caro Bleue Violette

De toute façon Charlton Heston fait un bien meilleur Michelangelo que moi.

Continuer la lecture

L’histoire d’Edgar Sawtelle (Throwback Thursday #5)

Throwback Thursday est un rendez-vous créé par Bettie Rose et qui nous permet de revenir sur un livre qu’on a lu il y a quelques temps. Le thème de cette semaine étant Wild Life (un livre qui évoque des animaux, domestiques ou sauvages mais qui ne sont pas nécessairement les héros de l’histoire), j’ai décidé de vous parler d’un roman lu en 2010 et pour lequel j’avais eu un gros coup de cœur : L’histoire d’Edgar Sawtelle, de David Wroblewski.

(La chronique de ce livre avait initialement été publiée en 2010 sur la V1 du blog)
Histoire Edgar Sawtelle - David Wroblewski - Throwback Thursday - Caro Bleue Violette

Continuer la lecture

Dix films qui m’ont fait flipper comme jamais

En tant que grosse flippette possédant une imagination hyperactive, je suis une mauvaise cliente pour les films d’horreur… ou une excellente, selon le point de vue ! A une époque, j’adorais aller en voir au ciné, à condition qu’ils ne soient pas trop sanglants (je ne supporte pas le gore) : ce que je préfère, ce sont les histoires de fantômes et d’esprits. Puis, en 2009, juste après avoir emménagé dans mon premier appartement, j’ai eu la mauvaise idée d’aller voir Paranormal Activity : j’ai alors compris que le fait de vivre seule n’était plus compatible avec les films qui font peur et j’ai cessé d’en regarder.

Néanmoins, j’ai récemment vu Dark Water (je ne sais pas ce qui m’a pris, je suis tombée sur le film par hasard et j’ai regardé ^^), ce qui m’a donné l’idée de vous parler des dix films d’horreur qui m’ont le plus fait flipper.

Psychose - Scène de la douche - Dix films qui m'ont fait flipper comme jamais

Sérieusement, comment voulez-vous ne pas prendre uniquement des bains après avoir vu ça ?

Continuer la lecture

La blogueuse et les commentaires

L’idée d’aborder le sujet des commentaires m’est venue il y a plusieurs mois, après avoir lu un article qui expliquait que de plus en plus de grands médias décident de supprimer la section commentaires de leur website (ou de la rendre uniquement accessible aux abonnés) et que certains blogueurs choisissent de faire de même – pour des raisons de modération de plus en plus difficile à gérer ou parce qu’ils ont le sentiment que les commentaires ne leur apportent plus rien de positif. 

Un article que j’ai trouvé extrêmement intéressant et qui a déclenché chez moi une réflexion sur mon propre rapport aux commentaires en tant que blogueuse.

La blogueuse et les commentaires - 1

Continuer la lecture

Feeling Good de Fleur Hana, ou quand j’apprécie un roman érotique

Je vais être honnête avec vous : si Feeling Good n’avait pas été écrit par une copine, je ne l’aurais probablement jamais lu. :mrgreen:

La romance érotique est en effet très loin d’être ma tasse de thé : non seulement les scènes de sexe ont généralement tendance à m’ennuyer, mais de plus j’ai beaucoup de mal lorsqu’elles sont écrites de façon crue et détaillée – je trouve cela bien plus érotique lorsque c’est subtil et suggéré. J’ai d’ailleurs détesté les deux erotica que j’ai lus par curiosité à l’époque où le genre commençait à faire rage, à savoir le premier tome de la série Fifty Shades of Grey et le premier tome de la série Crossfire de Sylvia Day.

J’étais donc assez sceptique en ouvrant Feeling Good (« mais alors pourquoi l’avoir lu ? », me demanderez-vous. Eh bien, tout simplement parce que j’avais envie de soutenir Fleur). Eh bien vous savez quoi ? J’ai été agréablement surprise parce que je ne m’attendais pas à apprécier autant. Et non je ne dis pas cela parce que l’auteure est une copine : si vous me suivez régulièrement, vous savez que je dis toujours ce que je pense sur un livre, que mon avis soit positif ou négatif.

Feeling Good - Fleur Hana

Continuer la lecture