Dix films qui m’ont fait flipper comme jamais

En tant que grosse flippette possédant une imagination hyperactive, je suis une mauvaise cliente pour les films d’horreur… ou une excellente, selon le point de vue ! A une époque, j’adorais aller en voir au ciné, à condition qu’ils ne soient pas trop sanglants (je ne supporte pas le gore) : ce que je préfère, ce sont les histoires de fantômes et d’esprits. Puis, en 2009, juste après avoir emménagé dans mon premier appartement, j’ai eu la mauvaise idée d’aller voir Paranormal Activity : j’ai alors compris que le fait de vivre seule n’était plus compatible avec les films qui font peur et j’ai cessé d’en regarder.

Néanmoins, j’ai récemment vu Dark Water (je ne sais pas ce qui m’a pris, je suis tombée sur le film par hasard et j’ai regardé ^^), ce qui m’a donné l’idée de vous parler des dix films d’horreur qui m’ont le plus fait flipper.

Psychose - Scène de la douche - Dix films qui m'ont fait flipper comme jamais

Sérieusement, comment voulez-vous ne pas prendre uniquement des bains après avoir vu ça ?

Continuer la lecture

La blogueuse et les commentaires

L’idée d’aborder le sujet des commentaires m’est venue il y a plusieurs mois, après avoir lu un article qui expliquait que de plus en plus de grands médias décident de supprimer la section commentaires de leur website (ou de la rendre uniquement accessible aux abonnés) et que certains blogueurs choisissent de faire de même – pour des raisons de modération de plus en plus difficile à gérer ou parce qu’ils ont le sentiment que les commentaires ne leur apportent plus rien de positif. 

Un article que j’ai trouvé extrêmement intéressant et qui a déclenché chez moi une réflexion sur mon propre rapport aux commentaires en tant que blogueuse.

La blogueuse et les commentaires - 1

Continuer la lecture

Feeling Good de Fleur Hana, ou quand j’apprécie un roman érotique

Je vais être honnête avec vous : si Feeling Good n’avait pas été écrit par une copine, je ne l’aurais probablement jamais lu. :mrgreen:

La romance érotique est en effet très loin d’être ma tasse de thé : non seulement les scènes de sexe ont généralement tendance à m’ennuyer, mais de plus j’ai beaucoup de mal lorsqu’elles sont écrites de façon crue et détaillée – je trouve cela bien plus érotique lorsque c’est subtil et suggéré. J’ai d’ailleurs détesté les deux erotica que j’ai lus par curiosité à l’époque où le genre commençait à faire rage, à savoir le premier tome de la série Fifty Shades of Grey et le premier tome de la série Crossfire de Sylvia Day.

J’étais donc assez sceptique en ouvrant Feeling Good (« mais alors pourquoi l’avoir lu ? », me demanderez-vous. Eh bien, tout simplement parce que j’avais envie de soutenir Fleur). Eh bien vous savez quoi ? J’ai été agréablement surprise parce que je ne m’attendais pas à apprécier autant. Et non je ne dis pas cela parce que l’auteure est une copine : si vous me suivez régulièrement, vous savez que je dis toujours ce que je pense sur un livre, que mon avis soit positif ou négatif.

Feeling Good - Fleur Hana

Continuer la lecture

La douée de service # 9 : La pub mensongère du café noisette

Petits bouts de la vie ultra-glam’ et passionnante d’un boulet professionnel

Ha ha, le dernier numéro de La douée de service remontant à un bon bout de temps, avouez que vous avez cru que votre boulet de compétition préféré s’était calmé ! Eh bien non, je suis toujours là. Voici donc un florilège de mes hauts faits boulettesques de ces derniers mois, et encore il faut savoir que je n’en note pas le quart… 😛

Café noisette vraiment à la noisette - La douée de service 9

Ah voilà, ça, c’est un vrai café noisette ! 😛

Continuer la lecture

Deux fois Marie Vareille

Au printemps 2016, j’ai été frappée du mal suprême du lecteur : la panne de lecture. Fouillant éperdument ma liseuse à la recherche d’un remède à mes maux, je suis alors tombée sur Ma vie, mon ex et autres calamités ainsi que sur Je peux très bien me passer de toi, de Marie Vareille – une auteure que je suis depuis quelques années sur son blog. Deux romans de chick-lit’ dans lesquels on retrouve tous les codes du genre, et donc certains de ses clichés, mais bien écrits et hilarants : pile ce dont j’avais besoin à ce moment-là.

Ma vie, mon ex et autres calamités & Je peux très bien me passer de toi - Marie Vareille

Continuer la lecture

Carnet de routes – Marie Lopez

Pendant longtemps, Marie Lopez – qui est le vrai nom d’EnjoyPhoenix – n’a été pour moi qu’une vague youtubeuse beauté (catégorie avec laquelle j’avoue avoir du mal, d’autant plus que ces demoiselles font généralement la promotion de produits bourrés de cochonneries qui m’horrifient^^) devenue célèbre suite à la vidéo dans laquelle elle raconte son harcèlement scolaire.

Puis en 2015, Marie a participé à Danse avec les stars et est devenue l’une de mes candidates préférées. Au fil de son parcours dans l’émission, je me suis de plus en plus attachée à elle, au point que j’ai commencé à suivre sa chaîne de vlogs. Je trouve qu’il y a quelque chose de touchant chez Marie, qui, en dépit du fait qu’elle soit la plus célèbre youtubeuse de France, me semble avoir conservé son authenticité : en tout cas, je ne la trouve pas aussi « fausse » que les quelques autres grandes youtubeuses beauté que je suis capable de citer.

J’avoue néanmoins avoir fait partie des gens qui ont bien rigolé en lisant des extraits de son premier livre, EnjoyMarie – tout en reconnaissant que je ne fais pas du tout partie de la cible de ce texte. Puis voilà que son second livre (et premier roman), Carnet de routes, a croisé la mienne, de route. J’étais intriguée, d’autant plus que les quelques échos que j’avais eus à son sujet étaient bons, et tous provenant de la part de personnes qui n’avaient pas aimé son précédent ouvrage.

Je l’ai donc lu. Et j’ai eu une très bonne surprise.

Carnet de routes - Marie Lopez

Continuer la lecture