Moi après mois : Été + Octobre 2019

Moi après mois est un rendez-vous créé par Moka et dans lequel on liste tous nos petits riens ou nos grands touts du mois qui vient de s’écouler. 

Non mais le piiiiiiire, c’est que mon Moi après mois de juillet-août était prêt dans les temps mais j’ai totalement oublié de le publier. Comme on était mi-septembre quand j’ai percuté, je me suis dit : pas grave, je posterai un Moi après Trimestre début octobre.

Sauf que devinez un peu qui a totalement zappé de publier son article début octobre ?

Image GIF Oops I Did It Again extraite du clip de Britney Spears

Continuer la lecture

Le Petit Copain Sans Tête et autres légendes urbaines

Si comme moi vous avez été ado dans les années 90, vous avez probablement participé à des soirées pyjama au cours desquelles l’une des invitées (toujours la même) s’amusait à terrifier ses camarades en leur racontant (entre autres, la petite sadique possédant généralement un répertoire d’histoires glauques bien fourni) les six légendes urbaines dont je m’apprête à vous parler : Le Petit Copain Sans Tête, Le Tueur A La Fenêtre, Le Chien Sous Le Lit, Aren’t You Glad You Didn’t Turn On The Light, Le Tueur Sur La Banquette Arrière et La Baby-Sitter.

A moins que vous n’ayez entendu ces histoires en colonie de vacances, tandis que vous grilliez des marshmallows au-dessus d’un feu de camp. Bon ça, c’est surtout si vous êtes américain ou scout – ou alors c’est juste la mairie de ma ville qui n’a rien compris au concept de colonie de vacances, parce que quand je suis partie trois semaines en colo en Corse, je n’ai pas eu droit au moindre feu de camp (alors qu’on dormait pourtant soit sous la tente, soit à la belle étoile).

Je n’ai pas non plus mangé une seule guimauve. En revanche, comme je n’étais pas encore végétarienne à cette époque, j’ai goûté au saucisson d’âne. Qui, en réalité, n’est pas du tout une spécialité corse : c’est une légende urbaine. Le saucisson d’âne vendu sur l’Ile de Beauté est un attrape-touriste le plus souvent fabriqué en Italie, et qui est constitué en majeure partie de viande de porc ; quant à la petite quantité de viande d’âne qu’il contient, elle provient d’Amérique du Sud.

Remarquons au passage que les légendes urbaines françaises semblent nettement moins spectaculaires que les légendes américaines. Inutile de vous dire qu’elles ne sont pas près d’être portées à l’écran : je doute qu’Hollywood ait envie de tourner un film à propos de l’effroyable légende urbaine du Faux Saucisson d’Âne

Paysage nocturne de forêt

Continuer la lecture

Dans la combi de Thomas Pesquet

Cabinet du Dr Brody, médecin spécialisé dans le traitement des crushes chelous, juin 2017.

La blogueuse : Docteur, c’est la catastrophe, je crois que ma maladie empire !

Dr Brody (consultant le dossier de sa patiente) : Voyons voir… Ah oui, vous souffrez d’un crush chelou sur les astronautes et pirates de l’espace fictifs. Albator, les pommettes de Cillian Murphy dans le film Sunshine, Han Solo… ?

La blogueuse : C’est ça.

Dr Brody (incrédule) : Flash Gordon ?!

La blogueuse (honteuse) : Je regardais le dessin animé quand j’étais petite.

Dr Brody : Je vois. Son vilain brushing blond a manifestement fait des ravages. Vous disiez donc avoir constaté une aggravation de vos symptômes ?

La blogueuse : Oui ! J’ai développé un crush sur un autre astronaute mais cette fois-ci il est réel !

Dr Brody (blasé) : Laissez-moi deviner, Thomas Pesquet ?

La blogueuse : Comment vous savez ?!

Dr Brody (soupirant) : Vous êtes loin d’être la seule, j’ai dû soigner de nombreux crushes chelous sur Pesquet ces six derniers mois.

La blogueuse : Qu’est-ce que je dois faire, Docteur ?

Dr Brody : Vous allez entamer un sevrage immédiat. Interdiction de prononcer le nom de Thomas Pesquet, et de lire ou de regarder quoi que ce soit à son sujet. Si cela n’a pas fonctionné d’ici quelques semaines, on envisagera un séjour dans notre centre de désintoxication.

La blogueuse (sortant un livre de son sac d’un air penaud) : Mais je viens juste d’emprunter cette bande dessinée à la médiathèque…

Couverture de la bande dessinée Dans la  combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne

Continuer la lecture

Moi après mois : Janvier à Juin 2019

Moi après mois est un rendez-vous créé par Moka et dans lequel on liste tous nos petits riens ou nos grands touts du mois qui vient de s’écouler. 

La blogueuse s’avance à pas de loup, ouvre précautionneusement la porte du blog, y entre délicatement, allume la lumière d’un léger effleurement de l’interrupteur… et sursaute violemment.

Lectorat du blog : Surprise ! Non mais tu ne croyais tout de même pas que tu allais pouvoir sournoisement pointer ton vilain museau ici, comme si de rien n’était, après six mois d’absence ? D’autant que pour les pas de loup tu repasseras, hein, avec ta grâce habituelle d’hippopotame bourré, on t’a entendue arriver à trois kilomètres. Et le putain ! que tu as glapi en te cognant le coude contre l’encadrement de la porte était effectivement fort délicat. Bon sinon, on peut savoir où madame était passée ?

La blogueuse : Je…

Lectorat du blog : Non attends, on s’en tape en fait. Soucis techniques, perte de motivation, crise existentielle bloguesque, écrire ou ne pas écrire, être lue ou ne pas être lue, te fatigue pas Hamlet, en vrai ça ne nous intéresse pas !

La blogueuse : Mais je…

Lectorat du blog : Au lieu de rester là à piapiater, tu n’as pas plutôt un semestre de Moi après mois à rattraper ? Allez zou, file bloguer !

Hippopotame ouvrant la gueule - Hello là-dedans - Moi après mois Juin 2019

Continuer la lecture

Moi après mois : Novembre & Décembre 2018

Moi après mois est un rendez-vous créé par Moka et dans lequel on liste tous nos petits riens ou nos grands touts du mois qui vient de s’écouler. 

Je connais une meuf qui a légèrement oublié de prendre des notes durant les dernières semaines de 2018 et qui a donc reconstitué son mois de décembre de mémoire, voilà pourquoi vous avez encore droit à un petit Moi après mois.

Un petit Moi après mois que de plus la meuf a totalement oublié de publier alors qu’il est prêt depuis début janvier… Bref, Happy New Year everyone ! 😀

Tricératops en plastique (Moi après Mois, décembre 2018)

Continuer la lecture

Caro fait les puces (et vend une pendule)

En septembre et octobre, j’ai fait les puces en tant que vendeuse durant trois matinées. Au départ, je devais simplement tenir compagnie à mon frère qui avait des affaires à vendre ; mais comme je venais juste d’effectuer un tri dans mes bibliothèques, j’en ai profité pour essayer de trouver une nouvelle maison à certains de mes livres.

C’était la première fois de ma vie que je faisais cela et cette expérience a été un excellent exercice pour la phobique sociale que je suis – surtout que je me suis encore plus renfermée sur moi-même depuis le début de l’année.

De plus, j’ai fait le plein d’anecdotes à vous raconter ! #BlogueuseForever

Ticket d'entrée pour les puces de Hyères

Continuer la lecture

La chaudière infernale (La neuneu des collines #13)

Petits bouts de la vie ultra-glam’ et passionnante d’un boulet professionnel

Pour ce treizième épisode de La neuneu des collines, je vous propose un petit aperçu de ce qu’est la vie avec un trouble anxieux généralisé, vous savez ce machin qui vous fait psychoter pour un rien et vous file des cheveux blancs avant l’heure (je ne vous raconte pas ce que mon anxiété me doit en teinture !).

Beaucoup de gens pensent que nous autres, les angoissés pathologiques, avons tendance à exagérer. Je vous assure que ce n’est pas le cas : même si une fois la crise de panique passée, nous sommes capables d’en rire, je peux vous garantir que sur le moment, c’est réellement ainsi que nous ressentons les choses.

Et c’est terrifiant.Ma chaudière émet un rire diabolique

Continuer la lecture

Raconte-moi un mensonge (MOOC C. Duquenne #1)

En septembre 2018, l’autrice Cécile Duquenne a lancé un MOOC d’écriture créative en vidéo sur sa chaîne Youtube. Celui-ci reprend des techniques que Cécile a expérimentées durant les cours d’écriture créative qu’elle a donnés à l’université et dure un an, à raison d’un atelier par mois. Il est accessible en permanence et vous pouvez le démarrer à tout moment.

Carnets d'écriture et chocolat chaud (Raconte-moi un mensonge, premier atelier du MOOC d'écriture créative de Cécile Duquenne)

Continuer la lecture