The Sea of Tranquility

Livre lu en janvier 2013… et en janvier 2014 ! (et c’est sûrement pas fini 😛 )

Il y a des histoires qui semblent tellement touchées par la grâce qu’on se dit que leur auteur ne pourra jamais faire mieux et qu’il ferait peut-être aussi bien de s’en tenir là… excepté qu’on meurt bien entendu d’envie de lire son prochain récit ! C’est le cas de ce premier roman de Katja Millay, The Sea of Tranquility, traduit en français sous le titre (que je n’aime pas du tout, mais booooooon) de Tes mots sur mes lèvres.

the sea of tranquility

I live in a world without magic or miracles. A place where there are no clairvoyants or shapeshifters, no angels or superhuman boys to save you. A place where people die and music disintegrates and things suck. I am pressed so hard against the earth by the weight of reality that some days I wonder how I am still able to lift my feet to walk.

Comment vous dire ? The Sea of Tranquility est non seulement le meilleur roman de Young Adult /New Adult /tout ce que vous voulez-Adult que j’aie jamais lu mais il est également parfait. Du début à la fin. Et non, je n’exagère pas. L’histoire est parfaite, la construction et le développement des personnages sont parfaits, la narration (divisée entre les deux protagonistes) est parfaite, les dialogues sont parfaits, le rythme du récit est parfait, les réflexions sur la vie sont parfaites… Bref, vous avez compris ou je répète ? TOUT EST PARFAIT DANS CE BOUQUIN. Même le titre est parfait !

De quoi ça parle ? De Nastya et Josh, deux adolescents abîmés par la vie dont les trajectoires se croisent. De l’isolement dans lequel vous enferme la tragédie, et de colère dirigée contre le monde entier. De la nécessité de décevoir ceux qu’on aime afin de survivre ou d’être simplement nous-mêmes. De famille, d’amour et d’amitié. De reconstruction et de secondes chances. De pâtisserie et de menuiserie. D’acceptation et de libération.

We’re like mysteries to one another. Maybe if I can solve him and he can solve me, we can explain each other. Maybe that’s what I need. Someone to explain me.

Il y a une fille surnommée Sunshine que j’ai adorée, il y a Josh dont je suis tombée amoureuse ♥, il y a une chaise qu’on construit et des pennies jetés dans une fontaine, il y a beaucoup d’humour (et d’ironie, de sarcasme et d’autodérision) et d’émotion (mes taux de couinage et de chouinage ont atteint des sommets), et il y a une fin si inattendue et si magnifique qu’elle m’a coupé le souffle.

Il y a aussi l’écriture de Katja Millay, sublime et toujours juste. Je crois que c’est ce qui m’a le plus marquée dans ce roman, à quel point tout sonne juste. Rien n’est faux ni exagéré, l’auteur ne cède jamais au pathos, pas plus qu’elle ne règle tous les problèmes des protagonistes d’un coup de baguette magique à la fin.

Josh Bennett laughs, and for one minute, everything is right in the world.

Et maintenant il y a vous qui devez lire The Sea of Tranquility si ce n’est déjà fait. Lisez-le. Lisez-le-lisez-le-lisez-le-lisez-le-liiiiiiisez-le !

19 réflexions au sujet de « The Sea of Tranquility »

  1. Je plussoie il faut lire ce livre. Il FAUT LE LIRE.
    (Où est le bureau des réclamations : je ne peux pas commenter en violet !!! Je proteste !)

  2. Ah il est dans ma PAL celui-là (en français … désolée mais c’est vrai que le titre original est bien plus joli). Bon il faut que je le lise absolument : je l’inscris dans ma liste du prochain mois 😉

    • Je suis colère après l’éditeur français ^^ Surtout que La Mer de Tranquilité, c’était quand même pas compliqué !

      Ouiiiiiiiii mets-la dans ta prochaine PAL mensuelle. J’espère que tu vas aimer autant que moi !

      • Je l’ai lu !!!!
        et en effet, c’est du très haut niveau pour le genre (auquel j’accroche de moins en moins par ailleurs il faut le dire).
        J’aime beaucoup ton résumé du « De quoi ça parle? » parce que tu as tout dit et c’est vrai que les mots sonnent très justes. Que d’émotions en finalement si peu de pages !

        Sans dire que c’est le livre parfait pour moi, je sais qu’il va faire partie de mes préférés de l’année <3 <3 <3

        • Aaaaaah je suis conteeeeeeeente ! C’est clair que ça n’a rien à voir avec la plupart des autres romans de YA/NA.

          Et merci, My 🙂 Ce n’est jamais facile de parler d’un livre qui vous touche autant que The Sea m’a touchée.

  3. Troooooop bien ce livre ♡♥
    Et le titre en français est beurk on est d’accord!

    (J’ai le droit de commenter sur le blog hein?!?! Je ne suis pas encore interdite de commentaire???)
    (J’ai vainement cherché le bleu…je suis peine)

Dites un truc chouette, un truc à paillettes, un truc qui fait des claquettes ou même un truc qui n'a ni queue ni tête :-)